was successfully added to your cart.

Panier

Principale

La dépression un symptôme du bonheur

By septembre 1, 2018 No Comments

Le chemin vers soi


La dépression un symptôme du bonheur

Les 5 grandes qualités pour arriver au bonheur sans limites…
Dépression, anxiété, précurseurs du bonheur!
Les 5 grandes qualités pour arriver au bonheur sans limites…
Nous sommes tous à la recherche du bonheur. La plupart d’entre nous cherchons principalement à l’extérieur de soi-même pour réussir à atteindre ce bonheur, cette perfection dictée par notre société. Elle se définie principalement par la belle maison, des enfants intelligents, une voiture haut de gamme, une réussite professionnelle, des amis(es), des loisirs, en plus d’être en santé et d’avoir le couple amoureux comme au premier jour. Se définir par ce que l’on possède sur le plan matériel, par les succès de nos enfants et notre couple est devenus une norme et plus on s’en éloigne, plus on se soucit de ne pas avoir ce qui convient pour être heureux. On essaie d’en avoir plus jusqu’à s’endêter, on se sent pointé du doigt lorsqu’on ne rencontre pas cette norme. Mais chercher à rencontrer ces standards implique un investissement en temps. Malgré un rythme de vie endiablé nous ne devons démontrer aucun signe de fatigue, car on sera considéré comme étant faible…
…Et si la faiblesse était plutôt un signe de force! Un cri du cœur qui nous appel au changement! Si la dépression était précurseur du bonheur! En fait, l’anxiété (ou la dépression) est un déclencheur qui permet d’approfondir la connaissance de soi par un cheminement intérieur qui nous permet de rétablir nos limites, d’évaluer nos valeurs, nos besoins et surtout d’ouvrir notre cœur pour transformer notre noirceur en lumière.
Voici 5 étapes pour arriver au bonheur intérieur…
1. Apprendre le « lâcher-prise »
Il y a 6 ans, j’ai été frappée par la dépression. Je n’avais pas d’assurance médicale puisque j’étais travailleur automne; je devais me retourner rapidement. La vie continuait et mes 3 garçons avaient besoin de se nourrir, de se loger et de s’épanouir. Sur le coup, je me suis demandée pourquoi cela m’arrivait à moi et je suis passée par les sentiments de rejet, de déception, d’échec puisque je venais de tout perdre (ma maison, mon entreprise, mon argent). Je me suis laissée envahir par l’ombre et la noirceur profonde et je ne voyais plus d’issues. Mais j’ai je me suis rendu compte que tout ça n’est qu’un côté de la médaille. Si j’avais, cette journée-là, regardé d’un autre angle, j’aurais vu l’envers de la médaille. J’avais des enfants en pleine santé et je débordais d’amour pour eux; j’étais en vie, je savais pertinemment que j’œuvrais dans le domaine qui me passionnais, j’avais acquis de l’expérience comme entrepreneur et de plus, j’avais mis en place les piliers afin de pouvoir recommencer. Je devais simplement accepter ce qui venait de se produire. Accepter ma « situation présente ». Accepter ce moment présent.
‘’ Le lâcher-prise est la transition intérieure de la résistance à l’acceptation.
Eckhart Tolle’’
La première action à laquelle on doit penser dans une situation de désespoir, de dépression ou même lors d’une crise d’anxiété, c’est de respirer au présent. Cela implique que l’attention n’est portée que sur la respiration afin de bien vous ancrer dans le « moment présent ». Tout est parfait au « moment présent ». Rien n’est en train de se produire. C’est soit dans le passé ou le futur que nous puisons nos émotions négatives de peur, de doute, d’échec, de jugement. Le « lâcher-prise » peut être adopté pour différents aspects de notre vie et il est vraiment important de le mettre en pratique au quotidien.
Voici un lien vidéo vers un des meilleurs auteurs, Eckart Tolle qui porte sur le sujet du moment présent.

2. Ouvrir son cœur
Dans notre société, nous sommes conditionnés dès notre jeune âge à réfléchir et vivre selon la logique de notre intellectuel. Ainsi, lorsque nous vivons des évènements qui font émergés nos émotions de douleur profonde nous ne savons pas comment les traiter. Bien que nous commencions à peine à entendre des parents dire à leurs enfants, « écoute ton cœur! » Nous les entendrons, également dire « tu dois réussir à l’école pour t’assurer d’une belle vie ». Alors nos enfants font des choix de carrière en fonction du salaire pour s’assurer d’une sécurité financière et du titre pour le prestige de la fonction. Est-ce vraiment de la sécurité ou du conditionnent par la peur? Et cette peur, est-ce qu’elle génère de l’anxiété?
Le cœur n’est pas logique, il ressent et vit avec flair, instinct et créativité. Quand on s’effondre et que notre éducation, nos croyances limitatives sont remises en question, on peut dire enfin merci! Merci car tout est en place pour ouvrir votre cœur! C’est à partir de ce moment précis que la véritable remise en question s’opère et que vous vous questionnez sur ce que vous aimez, n’aimez pas et sur ce que vous voulez vraiment faire ou la signification vous voulez donner à votre vie. C’est à travers ce même processus que remontent nos pensées de tristesse, de colère refoulée, de limitation, de peur. Tous ceci fait partie du cheminement de guérison pour nous faire voir nos angles morts et également, nous donne la réponse à ce que nous voulons réellement avec notre cœur pour être dans l’amour de soi et des autres. Manifester les qualités du cœur, c’est apprendre à faire la paix avec nous-même, savoir se donner de l’amour chaque jour au réveil et développer une écoute attentive à nos besoins. Et n’oubliez-pas de faire vivre vos rêves !
« S’aimer soi-même, c’est l’assurance d’une longue histoire d’amour. »
Oscar Wilde’’
3. Avoir de la gratitude
Développer de la gratitude, c’est se permettre un nouveau regard sur notre vie, sur nos biens matériels et nos richesses intérieures. Nous avons l’habitude, lorsque l’on regarde autour de soi, de voir l’herbe toujours plus verte chez le voisin. On se trompe souvent ! La vie est un mouvement de vagues avec ses hauts et ses bas et ce, pour tout le monde. Alors, il faut savoir apprécier ce que nous avons et surtout identifier ce que nous voulons dans notre vie.
Une fois que vous savez ce qui est le plus important à vos yeux, par le message du cœur, alors observez… Est-ce que c’est présent actuellement dans ma vie? Si oui, est-ce que je prends le temps d’aimer et d’apprécier ce qui est présent? Est-ce que je dis merci à la vie à chaque jour pour ce qui est présent?
Essayez pour voir! Commencez à vous pratiquer à remercier la vie chaque matin à votre réveil. Vous avez des dettes, embrassez chaque facture quand vous les payez. Vous avez de la difficulté avec votre ex-conjoint-te, enveloppez son énergie d’amour même si c’est difficile. Par cette transformation, cette nouvelle façon d’être, vous vivrez dans l’abondance.
‘’Je crois que si tu changes ta façon de regarder les choses, les choses que tu regardes change.’’
Dr Wayne Dyer
4- Développer de la compassion
Connaissez-vous votre voisin? Connaissez-vous votre collègue de travail? Et quand vous rencontrez des gens, qu’est-ce qui vous donne envie de leur parler? On pense connaitre les gens autour de soi, mais en fait on vit dans notre maison sans trop vouloir en savoir plus sur les autres. Pourtant, il est prouvé que l’empathie envers les autres est un des secrets du bonheur.
Voici un exemple : Un jour vous allez à l’épicerie et on vous raconte que votre voisin vient d’avoir un accident d’auto et qu’il est paralysé, notre cœur s’ouvre soudainement. Nous sommes envahi de compassion et davantage à l’écoute. Dites-vous que chaque être humain possède sa propre histoire et donc fait de lui ce qu’il est devenu et ce que vous découvrez à un moment présent.
Au Danemark, on enseigne aux enfants dès la maternelle la compassion et la valorisation des autres. À noter que les Danois ont l’indice de bonheur le plus élevé au monde.
**Article : Le secret du bonheur Danois, publié le 9 août par Sylvia Galipeau, La Presse

»Seul l’intelligence de l’amour et de la compassion peut résoudre tous les problèmes de la vie. »
Krishnamurti
5. Croire en la vie
Dernière qualité au bonheur selon moi, bien sûr, croire qu’il existe une force, une magie, une énergie, un dieu intérieur qui nous aide à vivre dans l’amour et la confiance. Vous pouvez donner le nom que vous voulez à celle-ci, mais elle est bien présente en nous. Lorsqu’une épreuve se présente à nous, on touche le fond. On se retrouve dans cette espace noir, nous cherchons qui nous sommes vraiment. C’est là que se présente pour la plupart le premier contact avec cette puissance à l’intérieur de nous qui veut vivre et se réaliser.
Ce contact nous redonne notre vraie raison de se lever à chaque matin; nous fait voir que la vie est un miracle. Quand on ressent cette puissance en nous, nous avons cette impression d’avoir des ailes! Il s’agit de l’entretenir par la pleine conscience et la méditation.
»Il y a que 2 façons de vivre ça : L’une est de croire que rien n’est un miracle. L’autre est de croire que tout est un miracle. »
Albert Einstein
Par Julie Larouche

Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton \”éditer\” pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

A Little Of Our Story

We were simply born to paint pixels for a living

Far far away, behind the word mountains, far from the countries Vokalia and Consonantia, there live the blind texts. A small river named Duden flows by their place and supplies it with the necessary regelialia

See Our Story